maca-shape google-plus facebook instagram twitter flickr tumblr pinterest menu-icon

(ma!ca) est une agence d’architecture née de la rencontre de deux architectes dont les chemins se sont croisés à la confluence d’une complémentarité exploratoire créative et d’une rigueur identitaire commune. Nous sommes convaincues qu’il n’y a pas de hasard et que notre connexion est relation de cause à effet : nous décidons donc en 2015 de créer (ma!ca).

 

(ma!ca) symbolise l’union de notre rencontre ponctuée de deux entités distinctes mais indissociables.

 

(ma!ca) fait référence à une plante à racine pivotante de la famille des Brassicaceae dont les vertus médicinales bienfaisantes sont réputées. Nous pensons que l’architecture participe au phénomène de santé publique et que nous pouvons jouer un rôle conséquent dans le bien-être de l’usager. Notre architecture s’attarde donc à prendre soins de ceux qui la pratiquent au regard du patrimoine génétique contextuel déjà là.

La valeur d’usage est une donnée fondamentale dans l’élaboration du projet. Nous ne nous contentons pas d’une forme. Le projet trouve sa genèse dans une articulation et une hiérarchisation de l’espace par le programme. Dans une rigueur porté au détail et qui donne de la profondeur à chaque élément du projet. Et dans le choix des matériaux qui accompagne sa compréhension.Nous tenons au savoir-faire, et déclinons notre exercice à l’image de l’architecte-artisan. Notre architecture est manuelle et sur mesure. Elle développe un dialogue étroit avec l’autre : le maître de l’ouvrage, le bureau d’étude et l’artisan. Nous ne nous contentons pas d’un rapport de face à face, mais plutôt d’une écoute mutuelle et enrichissante qui donne corps à la matière. (ma!ca) est une famille dans laquelle s’entremêlent les différents acteurs du projet.

Chaque projet est une nouvelle histoire que nous souhaitons raconter : elles sont empreintes de notre parcours qui indéniablement oriente notre réflexion :
Maya Brudieux a vécu à Rotterdam et Saint Jean du Gard et Camille Morcrette à Montréal et Marseille. Notre écriture est teintée de modernité, et nous cherchons un équilibre mêlant radicalité et surréalisme.